Articolo a Consuntivo Concerto di Gemell

TRADUCTION 

Le week-end dernier, BARLETTA et TRANI ont été les deux lieux choisis pour la réalisation de deux concerts de jumelage internationaux mettant en vedette le choeur français  Mezzo-voce" de DAVEZIEUX , dirigé par Jean Bernard CALIXTE et le choeur italien "II Mouette "de BARLETTA, dirigé par Gianluigi GORGOGLIONE. 

La première étape de cette solidarité  a eu lieu à TRANI le vendredi 1er novembre au soir, dans le cadre enchanteur et pittoresque de l'auditorium de San Luigi. 

 

Les deux dates sont issues de l'activité exercée depuis des années sur le territoire par le choeur polyphonique "II GABBIANO" de BARLETTA  qui, en synergie avec les réalités de la structure et de la loval, propose souvent des événements de haut niveau socio-culturel, impliquant à la fois des chorales nationales et à l’étranger.

 

Promoteur de la soirée TRANI, le projet de conseil de l'association culturelle TRANI "Obiettivo Trani", actuellement présidé par Franco PAGANO. 

L’association œuvre depuis 1990 à la redécouverte et à la valorisation du territoire en promouvant des conférences, des séminaires et des manifestations culturelles d’une valeur particulière, considérant également l’importance de la valeur touristique pour laquelle cette prestigieuse initiative a été mise à la portée de la prestigieuse initiative. non seulement échoué à répondre aux attentes les spectres dépassaient largement, les prévisions et participaient avec grand intérêt et grande splendeur, applaudissant longuement au talent des deux chorales et des solistes et instrumentistes qui ont enrichi l’ensemble, pour avoir passé une très agréable soirée, ont présenté Alessandra RIGLIETTI , sympathie et précision, a poursuivi le jumelage dans la matinée du dimanche 3 novembre à la Cathédrale de BARLETA, dans ce lieu de culte historique et magnifique, les deux chorales alternant avec l'accompagnement instrumental d'orgue et d'orchestre de chambre, la célébration de la messe célébrée par Don Francesco FRUOSCIO, recteur de la cathédrale, célébrée avec un choix de chants liturgiques polyphoniques appropriés.

 

Le jumelage a ensuite commencé à BARLETTA, dans la soirée, par le grand concert final de jumelage organisé par le curé de la paroisse don Pino Paolillo et le comité paroissial de l'église du Saint-Crucifix, qui a également démontré une grande sensibilité artistique en les accueillant  afin d’animer et de décentraliser l’offre culturelle également dans les banlieues pour ses propres paroissiens et ses invités éventuels.

 

Ici, le beau contexte pictural pittoresque des intérieurs de l'église, le grand nombre de grands visiteurs, ont été le cadre idéal pour un programme de concerts cohérent qui a attiré l'attention des auditeurs pendant environ deux heures.

  À la fin du concert, les auditeurs enthousiastes ont exprimé leur gratitude avec des applaudissements et des demandes de rappel.

puis répétée en rappel et dirigée aux deux moments par Gianluigi GORGOGLIONE, directeur du choeur "II GABBIANO".

 

Le programme, diversifié par rapport à celui présenté le vendredi précédent à Trani, n’a pas non plus nié le titre du jumelage, Medlodie senza confiner, ni abordé des compositions d’auteurs, des époques, des stands et des origines différentes. Composition du répertoire de concert chorale.

En bref, d’excellents moments musicaux, un grand festival de musique auquel ont participé environ 80 chanteurs. Fête embellie aux trois étapes du jumelage par la présence d'une bonne soliste, Hélène Le Roy, d'un orchestre de chambre partisan du chœur français et de deux solistes: Alexandra GARCIA, Flavia PUGLIESE et la pianiste Annarosa PARTIPILO, en collaboration avec le chœur italien. . Les trois solistes sont très appréciés pour leurs qualités vocales et de timbre. L'orchestre de chambre pour avoir approfondi de nombreuses pièces qui ont empêché l'intervention dans la majeure partie du programme.

 

Dans la sphère orchestrale, un éloge va au jeune hautboïste français qui a caractérisé avec une grande maîtrise de l'instrument plusieurs chansons et des moments particulièrement expressifs, et à la jeune pianiste italienne Annarosa PARTIPILO, qui, bien que pianiste et excellent accompagnateur du choeur polyphonique "II GABBIANO", est mis à disposition pour accompagner avec une grande musicalité également de nombreuses pièces du Chœur Français qui lui ont été confiées peu de temps auparavant.

Toutes les soirées, Alessandra RIGGLIETI a présenté un discours clair et aéré, une maîtrise et une excellente gestion du temps.

Cette phase du jumelage réalisée avec l’arrivée du choeur français en Italie constitue la première partie du jumelage, qui s’achèvera avec le voyage en France de notre apprécié choeur polygonique 

"II GABBIANO".

L’espoir du groupe italien est maintenant placé dans le soutien, même partiel, de l’administration municipale et / ou de certains mécènes, sponsors ou particuliers qui comprennent l’importance de soutenir et de faire connaître notre savoir-faire également à l’étranger.

 Gianluigi Gorgoglione, chef de chœur et son ensemble vocal " Il Gabbiano".